Données statistiques de la fédération française de cardiologie

0
Victimes d’arrêt cardiaque
0 %
Des témoins ne font pas les gestes de premiers secours
0 %
Taux de survie maximum en france
0 %
Chance de survie en présence d'un témoin formé

Défibrillateur - AMD

Apprendre à poser un défibrillateur

Objectif & Enjeux

Objectif

Former vos salariés à l’utilisation d’un défibrillateur

Présentation

Cette formation a pour vocation de délivrer des messages simples portant sur les trois actions à entreprendre face à un arrêt cardiaque :

  • Appeler
  • Masser
  • Défibriller

Apports de la formation

  • Identifier les signes d’un arrêt cardiaque
  • Alerter les secours
  • Mettre en œuvre un Défibrillateur

Organisation et Préparation

Nombre
de participants

10 participants

Intervenant

Formateur Secourisme

Lieu

Au sein de votre entreprise

Durée

2 Heures

Public concerné

L’ensemble du personnel

Pré requis

Aucun

Préparation

Pré requis : Aucun Pré requis nécessaire

Nombre de participants : 10 participants 

Durée : 2 heures

Lieu : Au sein de votre entreprise

Activités

Reconnaitre le danger persistant

Supprimer, Isoler le Danger ou Soustraire la victime

FAIRE ALERTER ou ALERTER en fonction de l’organisation
des secours dans l’entreprise

Déroulement
Et Evaluations

Protection & Secours

L’alerte

L’arrêt cardiaque

  • Qu’est-ce que l’arrêt cardiaque
  • Comment reconnaître un arrêt cardiaque
  • Que faire face à une victime en arrêt cardiaque

 

Défibrillateur

  • Fonctionnement
  • Comment l’utiliser
  • Cas particuliers

Évaluation

Attestation de fin de formation – Remise d’un dépliant pédagogique « Défibrillateur Automatisé Externe »

Références règlementaires

Décret 2007-705 du 04 mai 2007 (JO du 5 mai 2007)

Toute personne, même non-médecin, est habilitée à utiliser un défibrillateur automatisé externe (DAE) pour porter secours à une personne en situation d’arrêt cardiaque.

Décret n° 2018-1186 du 19 décembre 2018 relatif aux défibrillateurs automatisés externes et concernant les ERP

Les ERP de catégories 1 à 3 devront s’équiper avant le 1er janvier 2020, ceux de catégorie 4 avant le 1er janvier 2021, et certains de catégories 5 avant le 1er janvier 2022 (structures d’accueil pour personnes âgées, pour personnes handicapées, les établissements de soins, les gares, les hôtels-restaurants d’altitude, les refuges de montagne, les établissements sportifs clos et couverts ainsi que les salles polyvalentes sportives).

La maintenance est obligatoire. Elle peut être réalisée par le fabricant, par un fournisseur de tierce maintenance, ou par l’exploitant

Besoin d’autre chose ?

Nos informations​

Newsletter

Abonnez-vous

Ils nous font confiance